Allofamille a rencontré le groupe Sexion d'Assaut !

Mise à jour le , par
Rencontre avec Sexion d'assaut

Toute l'année

Allofamille s'est rendu au concert de Sexion d'Assaut à Douai le 25 avril 2013 et nous avons eu la chance d'interviewer les membres du groupe : Maître Gims, Black M, JR O Crom, Maska et Doomams !

 

Sexion d'Assaut est un groupe de rap formé en 2002 qui connait un succès phénoménal aujourd'hui grâce à des tubes comme Ma direction, Avant qu'elle parte ou Casquette à l'envers. Sexion d'Assaut est célèbre grâce à des textes forts qui touchent toute la famille, les enfants comme les parents. Avec des sujets comme l'amitié, le succès, l'amour ou la famille, ils comptent désormais des millions de fans à travers toute la France.

 

 

Allofamille a eu la chance de s'entretenir avec les membres de Sexion d'Assaut qui ont répondu à nos questions dans une ambiance bonne enfant. Nous avons pu constater que malgré le succès, ils n'ont absolument pas pris la grosse tête et se considèrent comme une vraie famille !

 

 

Bonjour Sexion d'Assaut ! Nous sommes ravis de vous rencontrer, tout d'abord félicitations pour votre énorme succès ! Allofamille propose aux familles des idées de sorties à faire avec les enfants, et c'est vrai que votre public est composé de beaucoup d'enfants. Vous, à quel âge avez vous commencé dans la musique ?

 

Maska: Vers 13 ans a peu près

 

JR O Crom : Moi j'ai commencé à 16 ans.

 

Black M : On va dire en moyenne 14-15 ans pour le groupe

 

Donc vous avez très vite travaillé ensemble ?


Maska : Depuis le début en fait, on a commencé tous ensemble.

 

Vous êtes donc comme un vraie famille ? Les conflits ne sont pas trop durs à gérer ?


Maska : Oui on est clairement une famille !


JR O Crom : Oui on est comme des frères et soeurs, parfois on se bagarre (rires) !


Maska : Dawala ( producteur de Wati B et sexion d'Assaut ndrl) fait un peu notre papa et nous cadre.

 

Comment vous répartissez-vous les rôles dans la composition des textes etc.. ?

 

Maska : Dans l'histoire de Sexion d'Assaut, c'est Gims qui a le côté mélodie, chant, et chacun écrit ses textes. On les propose entre nous, on les écoute dans le bus... On décide tous ensemble. Au début on allait chez les uns et les autres pour écouter les morceaux mais maintenant que chacun a une famille et son appartement on se réunit en studio, on est plus organisé.

 

En parlant de famille, la séparation n'est pas trop dure ?

 

Maska : Il faut savoir s'organiser, trouver un équilibre etc.. C'est une question d'organisation sachant que la majeure partie d'entre nous a des enfants. On se dit qu'il vaut mieux ça qu'un père qui ne travaille pas.

 

JR O Crom : L'essentiel c'est de prendre du temps pour voir sa famille.Ils viennent nous voir en concert, en tournée etc..

 

Vous avez récemment reçu deux prix au NRJ Music Award 2013, comment garder la tête froide ?

 

Maska : Il faut communiquer, prendre du recul, investir sur l'avenir, pas dépenser tout son argent. C'est vrai que ca fait un peu peur mais le fait qu'on soit nombreux, qu'on se connaisse depuis longtemps cela nous protège.

 

Black M : On en profite, on sait que ça ne va pas durer, ca peut s'arrêter très vite. On ne se prend pas la tête.

 

Vos proches ont-ils toujours accepté le fait que vous fassiez de la musique ?

 

Maska : Oui c'est une vraie fierté pour la famille.

 

JR O Crom : Au début non, quand ça ne marchait pas ils n'approuvaient pas. Une fois que le succès vient oui ils sont très contents et ils approuvent totalement.

 

Maska : Mais c'est vrai qu'arrêter ses études, c'est toujours difficile à accepter pour la famille car ils ont peur qu'on ne réussisse pas mais s'ils croient en nous.

 

Comment vous expliquez le succès auprès des enfants, des familles ?

 

Maska : Tout d'abord c'est la musicalité, les jeunes accrochent sur les mélodies qu'on fait. Après il y a le discours en fonction des tranches d'âges et auprès des mamans notamment avec la chanson "Avant qu'elle parte". Au début on en pensait pas que les mères seraient touchées par cette chanson car on pensait d'abord toucher les jeunes.qui vont être concernés par le message " dis je t'aime à ta mère".

 

Votre cible première c'était les jeunes de votre âge ?

 

Maska : Au début oui, nos potes, les jeunes de notre quartier, on leur faisait écouter nos mélodies, nos sons etc.. Puis petit à petit on a fait écouter nos musiques à des personnes d'âge différents, ça leur a plu donc on s'est dit que nos chansons pourraient plaire à tout le monde.

 

Si vos enfants voulaient faire du rap vous leur diriez quoi ?

 

JR O Crom : Ne faites pas de rap ! C'est beaucoup de sacrifices.

 

Maska : Cela dépend, le rap peut être une thérapie avec l'écriture, écrire ça fait réfléchir c'est une bonne chose. Mais je conseillerais à mon fils de faire très attention, d'être sûr de lui. Il faut tout de même privilégier les études. Allez-y mais raisonnablement.

 

Black M : On a fait beaucoup de sacrifices, surtout au niveau des études du travail, donc il faut être sûr de son choix et ne pas se lancer sans réfléchir.

 

 

Merci beaucoup aux membres de Sexion d'Assaut d'avoir répondu à nos questions, également merci à Dawala pour son accueil, et à Axel, l'excellent manager du groupe !

 

 

 

 

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.