Comment préparer les enfants à l'heure d'hiver

Mise à jour le , par
changement d'heure

Le

Suivez nos conseils pour adapter progressivement vos enfants à l’heure d’hiver.

 

1. Créez un rythme de sommeil régulier

 

Les heures de coucher et de lever d’un enfant doivent être régulières pour que son sommeil soit le plus réparateur possible. Si ce n’est pas déjà le cas, établissez des horaires précis et mettez en place de petits rituels quotidiens, comme l’histoire racontée pour s’endormir. L’enfant associera ces petits gestes au coucher même s’il est avancé ou retardé d’une heure.

 

© Lagodina - Fotolia.com

 

2. Anticipez le changement d’heure

 

Plutôt que de changer la routine de votre enfant du jour au lendemain, n’hésitez pas à amorcer la transition. La semaine précédant le jour dit, rajoutez chaque soir dix minutes de décalage à l’heure du coucher. Le but est de conserver toujours le même temps de sommeil. Faites la même chose avec les heures de réveil et de repas pour que l’ensemble de la routine recule peu à peu. Par contre, ne changez pas l’horaire des siestes avant comme après le passage à l’heure d’hiver. De cette façon, l’enfant gardera un point de repère rassurant, et si son sommeil est troublé, il pourra se reposer le temps de s’adapter au changement.

 

3. Donnez le bon exemple

 

Les enfants suivent l’exemple de leurs parents, et ils ont tendance à s’aligner sur le rythme de la famille toute entière. Pour cette raison, il est important que les parents, les grands et les petits enfants adoptent le même mode de transition. De cette façon, vous éviterez également de faire du bruit et de perturber le sommeil des petits.

 

 

4. Exposez votre enfant au soleil le dimanche matin

 

Notre horloge biologique est en fait calquée sur le soleil, les repères de la lumière et de l’obscurité servent à réguler nos cycles de sommeil. Plutôt que de vous focaliser sur les heures et les minutes, sensibilisez votre enfant aux variations de lumière. Laissez les volets de sa chambre ouverts pour que l’enfant soit naturellement réveillé par la lumière du jour. S’il fait trop gris, allumez des lampes pour donner l’illusion du matin. Inversement, si le soir est trop clair, fermez les volets pour que votre enfant soit plongé dans l’obscurité.

 

5. Ne stressez pas

 

Si le changement d’horaire vous angoisse, il y a de fortes chances que votre enfant sente votre appréhension et réagisse négativement. Le plus important, c’est que le changement se déroule dans le calme. De cette façon, l’enfant comprendra qu’il s’agit d’un phénomène naturel destiné à respecter le rythme des saisons. Ne vous inquiétez pas si la transition prend du temps et laissez la vie reprendre doucement son cours.

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.