Attention au monoxyde de carbone chez les enfants !

Mise à jour le , par
Monoxyde de carbone

Toute l'année

Les appareils de chauffage peuvent être très dangereux. Suivez nos conseils pour protéger votre famille des intoxications au monoxyde de carbone.

 

Les dangers du monoxyde de carbone

 

Le monoxyde de carbone est produit par un appareil de chauffage défectueux. Il s’agit d’un gaz toxique invisible et inodore. Pour cette raison, il est difficile de le détecter. Son action est également foudroyante : en moins d’une heure il prend la place de l’oxygène dans le sang et cause des troubles cardiaques, la paralysie musculaire, voire la mort. Les symptômes classiques sont des maux de tête, nausées, vertiges, malaises, troubles de la vision et perte de connaissance. Malheureusement ces signes peuvent être confondus avec ceux de la grippe ou d’une maladie typique de l’hiver. La plupart des gens décèdent dans leur sommeil sans se rendre compte de ce qui leur arrive. Le monoxyde de carbone est particulièrement dangereux pour les enfants car il perturbe leur développement cérébral et intellectuel. Une intoxication peut laisser à un nourrisson de graves séquelles à vie.

 

Comment éviter une intoxication au monoxyde de carbone ?

 

En tant que parent, vous souhaitez bien sûr protéger au mieux votre famille. Tous les ans, faites systématiquement contrôler par un professionnel vos installations de chauffage avant de les mettre en route. Si vous vivez dans un immeuble, renseignez-vous sur l’état de la chaudière commune. Si elle est la source d’intoxication la plus fréquente, la chaudière n’est pas le seul appareil à surveiller : les cheminées, les chauffages d’appoint, les voitures à moteur thermique, les poêles et les cuisinières nécessitent également un diagnostic. Pensez également à bien aérer votre logement en hiver, même s’il fait froid. Vérifiez que les grilles d’aération des cuisines et des salles de bain sont bien dégagées. Une fois vos installations allumées, respectez strictement les consignes d’utilisation. Par exemple, ne laissez pas vos chauffages d’appoint allumés en continu. Si vous choisissez cet hiver pour vous équiper, veillez à la bonne installation et au bon fonctionnement des appareils. Demandez aussi un certificat de conformité à votre installateur pour les chauffages au gaz.

 

Que faire en cas d’intoxication ?

 

Si vous soupçonnez que vos appareils produisent du monoxyde de carbone, ne prenez pas de risques. Evacuez aussitôt le logement en laissant les portes et les fenêtres ouvertes. Si vous vivez dans un immeuble, prévenez vos voisins. Rappelez-vous que vous devez d’abord vous protéger pour pouvoir ensuite aider les membres de votre famille. Si vous le pouvez, arrêtez tous les appareils. Appelez les pompiers au 18 ou le Samu au 15. Ne laissez pas vos enfants rentrer dans votre logement avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel. En cas d’intoxication aigüe, il est important d’administrer de l’oxygène aux personnes atteintes. En attendant l’arrivée des secours, emmenez-les à l’air frais et défaites leur col et leur ceinture pour libérer leurs poumons.

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.