Apprenez à vos enfants des comptines hivernales

Mise à jour le , par
bonhomme de neige

Toute l'année

Les comptines et les poèmes favorisent l’acquisition du langage. Apprenez à votre enfant des chansons d’hiver pour mettre les mots en musique !

 

L’intérêt des comptines

 

Comme les contes et les légendes, les comptines sont universelles et appartiennent à la tradition orale. Elles sont particulièrement enseignées dans les écoles maternelles car le chant favorise l’apprentissage du vocabulaire en stimulant la mémoire. De même que les poèmes, les comptines sont fondées sur le rythme et les sonorités. Grâce à elles, l’enfant apprend à articuler les mots et à accentuer les syllabes en répétant des structures rythmiques simples. En plus de leur intérêt pour le développement du langage, les comptines peuvent servir à illustrer des thèmes ou des concepts. C’est le cas des comptines hivernales qui permettent d’enrichir un vocabulaire spécifique. De cette façon, l’enfant apprend à s’exprimer naturellement et de manière artistique. Bref, les comptines sont d’excellents outils pédagogiques et ludiques !

 

Les comptines, poèmes et autres chansons de l’hiver

 

Lorsque vous apprenez une comptine d’hiver à vos petits, vous leur transmettez un véritable patrimoine culturel ! La plupart de ces chansons pour enfants sont très anciennes et célèbres.

  • Au début de l’hiver, vous pouvez apprendre à votre enfant Vive le vent : « Vive le vent, Vive le vent, Vive le vent d'hiver, Qui s'en va sifflant soufflant, Dans les grands sapins verts, Oh ! » Cette comptine permet à l’enfant de distinguer et moduler les « v », les « f » et les « s ». C’est une façon de faire travailler son articulation en jouant sur les sonorités proches. Cette chanson permet aussi de se familiariser avec les différentes déclinaisons des verbes.
  • En fait, Vive le vent est dérivée d’une chanson anglaise appelée Jingle Bells (tintez clochettes) et écrite en 1857 par James Pierpont. Vous pouvez apprendre cette version à vos enfants pour les éveiller à l’anglais. Plus l’apprentissage des langues étrangères est précoce, plus il est facile ! Pour les enfants qui apprennent déjà l’anglais à l’école, chanter des comptines d’hiver étrangères est un excellent moyen d’améliorer leur prononciation et leur intonation. Vous pouvez par exemple leur faire écouter la chanson Walking in the Air du célèbre dessin animé britannique Le bonhomme de neige. Les paroles sont tellement célèbres qu’elles ont été déclinées en version rock et rap !
  • A l’approche de Noël, enseignez la comptine Mon beau sapin à votre enfant : « Mon beau sapin, roi des forêts/Que j'aime ta verdure/Quand par l'hiver, bois et guérets/Sont dépouillés de leurs attraits/Mon beau sapin, roi des forêts/Tu gardes ta parure. » Ce chant d’origine allemande date du Moyen Age. Le rythme de cette comptine permet à l’enfant de mieux comprendre la structure grammaticale des phrases complexes, car les différents groupes de mots sont séparés.
  • Autre forme de texte mélodique, la poésie permet aux enfants de primaire d’enrichir leur vocabulaire. Le bonhomme de neige de Jacques Prévert et  Il a neigé de Maurice Carême sont deux poèmes incontournables pour la jeunesse. Il est même possible d’initier votre enfant aux vers en lui demandant de proposer des variantes aux quatrains répétitifs.

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.