Activités sportives : bien choisir le sport de son enfant

Mise à jour le , par
enfants et ballons

Toute l'année

A peine rentrés de vacances, votre course aux inscriptions sportives démarre. L'emploi du temps de votre enfant est déjà bien rempli mais il souhaite faire un sport en particulier, voire même deux. Faut-il l'encourager ou au contraire, l'en dissuader ? Votre bout de choux n'est-il pas trop petit ? Parce que toutes ces questions sont récurrentes chez les parents, Allofamille a rencontré Antoine Perche, kinésithérapeute, coach sportif et triathlète amateur.

Le spécialiste nous parle des bienfaits du sport sur ces jeunes organismes et les limites à ne pas dépasser. N'oubliez pas, privilégiez le plaisir avant tout ! 

 

A quel âge commencer une activité sportive ?

Vers 6-8 ans, mais on ne parle pas de sport à proprement parlé. Les clubs de sport proposent plutôt une autre approche, déclinée en "école", comme l'école d'athlétisme par exemple. 

 

Existe-t-il des sports plus adaptés à certaines tranches d'âges ?

 

Non. Peu importe l'âge ou le sport, l'important est que l'enfant trouve du plaisir et s'amuse. Il ne faut pas le pousser vers une activité sportive en particulier, certains parents imposent le sport qu'ils auraient aimé faire petits et vivent par procuration la carrière qu'ils n'ont pas eu.

 

Quel est le meilleur rythme pour un enfant ? 

 

Tout dépend de l'age. Pour les plus petits, un entraînement par semaine et, de temps en temps, une compétition, sont suffisants. Une fois arrivés au collège, vers 11 ans, les jeunes adolescents peuvent passer facilement à deux ou trois entraînements par semaine. Mais surtout, ils doivent garder l'envie et le plaisir, ce qui, à cet âge-là, n'est pas toujours évident. 

 

D’un point de vue purement physique, quels sont les bienfaits / bénéfices du sport chez l’enfant ?

 

Le sport permet de solliciter la croissance et notamment d’accroître le capital osseux, de diminuer le risque de surpoids et d'obésité. On observe auprès de la nouvelle génération des capacités physiques moindres que celles des années 70 ou 80. Les enfants d'aujourd'hui passent énormément de temps derrière les jeux vidéo et leur tablette. 

 

Y-a-il des risques pour la croissance de l’enfant de démarrer une activité physique trop tôt ?

 

Oui. Trop d'entrainement va freiner la croissance, il faut donc rester raisonnable. Pour l'enfant, plutôt qu'un sport, il faut voir l'activité physique comme un jeu.

 

Le corps d’un enfant exprime-t-il des signes de fatigue ? Comment les reconnaître ?

 

Trop de sport va augmenter la fatigue, des troubles de l'attention, une diminution des résultats scolaires... Alors que faire du sport normalement permet au contraire à l'enfant d'augmenter ses résultats scolaires.

 

Un enfant sportif se construit-il un « capital physique » ? Est-ce un atout pour son avenir ?

 

Oui tout à fait. Il va se construire un capital physique solide, un excellent capital osseux et diminuer les risques d'obésité. S'il est destiné à devenir un champion, le capital technique s'acquiert avant 12 ans. Plus tard, la plasticité cérébrale est nettement moindre. 

 

Vous l'aurez compris, la pratique sportive chez l'enfant est à encourager. Et même si vous devez passer tous vos dimanches matins sur des gradins !

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.