3 bonnes raisons d'aller voir Astérix le Domaine des dieux

Mise à jour le , par
Affiche Astérix Domaine des Dieux

Toute l'année

Astérix revient sur le grand écran avec l'adaptation du tome Le domaine des dieux sorti en 1971.

 

C'est sous une nouvelle forme que nous retrouvons Astérix, le guerrier gaulois au cinéma. Terminés les dessins 2D, finis les films d'acteurs, aujourd'hui, c'est en 3D que nous atterrissons en Gaule à la découverte d'un village d'irréductibles gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur.

 

extrait Astérix domaine dieux


Dans cette histoire, Jules César utilise un plan machiavélique pour faire plier le village gaulois. Il ordonne à un architecte de raser la forêt autour du village et d'y installer une ville romaine : Le domaine des dieux. Il pense que les Gaulois seront obligés de se "romaniser" au contact des Romains.

Raison 1 : Un récit fidèle à l'histoire originale

C'est Alexandre Astier (le créateur de Kaamelott) et Louis Clichy (ancien de chez Pixar) qui se sont collés à l'exercice délicat de faire vivre Astérix en 3D.

Nous avions anticipé notre visionnage du film en relisant la bande dessinée, la veille, pour juger au mieux cette adaptation.


Le film est resté fidèle à la bande dessinée d'origine. Les personnages ressemblent trait pour trait aux personnages imaginés par Uderzo et Goscinny. Cela semble naturel sur les personnages principaux, mais quand on le remarque sur les personnages secondaires, on ne peut être qu'admiratif.

 

Astérix domaine des dieux


La fin de l'histoire est un peu plus travaillée que dans la bande dessinée, mais il fallait apporter du nouveau contenu pour faire un film de 1h25.

Raison 2 : L'humour d'Astier

L'humour d'Alexandre Astier colle très bien aux personnages romains. Certains ont trouvé que justement, la touche Astier n'était pas assez présente, mais il faut rappeler que ce film s'adresse avant tout à un public familial.

Le film renferme de nombreuses références visuelles et sonores que vous pourrez découvrir tout au long du film.


 

Raison 3 : Asterix par Roger Carel

Nous avons eu le plaisir de découvrir un casting de voix très bien réalisé avec notamment Roger Carel qui est sorti de sa retraite pour interpréter la voix d'Astérix  (chose qu'il fait depuis le premier film en 1967).
La recette de la potion magique pour réaliser un film d'animation 100% français  ? Un financement de 37 millions d'euros par M6.

 

Roger Carel Asterix


Par Toutatis le pari est réussi ! Même si le film propose moins de seconde lecture que l'adaptation d'Alain Chabat il y a douze ans déjà, on passe un bon moment en famille.

Soyez le premier à laisser votre avis !

Veuillez vous enregistrer ou vous connecter pour pouvoir commenter.